bitcoin cash monnaies

Le bitcoin cash, déjà troisième cryptomonnaie la plus valorisée

La crypto-monnaie la plus connue du monde, le bitcoin, vient de connaître un “fork” pour donner naissance à une seconde version : le bitcoin cash. Avec une capitalisation boursière de plus de sept milliards de dollars, le Bitcoin Cash s’est immédiatement hissé en troisième position du Top 10 des crypto-monnaies.

Une nouvelle monnaie cryptographique, le bitcoin cash, a fait son apparition mardi à la suite d’une scission dans la communauté bitcoin, conséquence d’un désaccord concernant la vitesse des transactions.

Concrètement, les contestataires ont lancé une proposition d’amélioration du bitcoin (BIP, pour Bitcoin Improvement Proposal) qui va différencier la nouvelle monnaie du bitcoin déjà existant et permettre une accélération plus rapide des échanges effectués par son biais.

Les contestataires estimaient que d’autres propositions d’amélioration, largement votées par la communauté, n’allaient pas assez loin en permettant de passer à 22 transactions par seconde, contre 11 actuellement. Ils proposent de monter à 56 transactions par seconde avec bitcoin cash.

« Il s’agit d’une contestation assez réduite qui va générer une divergence de fonctionnement du bitcoin », a expliqué à l’AFP Greg Revenu, managing partner chez Bryan Garnier. « 90 % à 95 % de la communauté acceptent la nouvelle structure, ça va être assez marginal », selon lui.

L’apparition de bitcoin cash n’est pas une première. D’autres crypto-monnaies ont en effet suivi le lancement du bitcoin en 2008, comme l’ethereum en juillet 2015 ou le zcash en octobre 2016. Monnaie virtuelle, également appelée crypto-monnaie, le bitcoin est un système basé sur le pair-à-pair, inventé en 2009 par un ou plusieurs informaticiens se cachant derrière le pseudonyme Satoshi Nakamotopar.

il ne s’agit pas à proprement parler de la création d’une nouvelle monnaie : tout l’historique des transactions de Bitcoin est conservé dans Bitcoin Cash. Mais alors, qu’est-ce qui change ? Deux choses, principalement. La première, c’est l’augmentation de la taille de chaque bloc à 8 Mo. La seconde, c’est la non addition de SegWit, une technique que Bitcoin souhaite utiliser pour libérer de l’espace dans la chaîne de bloc pour ajouter plus de transactions. Les raisons du fork sont donc bien d’ordre techno-philosophique : un groupe suffisamment influent d’ingénieurs et de décideurs a choisi sa propre voie pour assurer l’avenir de la crypto monnaie qu’il juge le plus sécurisé. Les défenseurs de la ligne Bitcoin ont les mêmes arguments et la même vision, mais d’autres techniques.

Mais pour forker, Bitcoin Cash ne doit pas seulement claquer des doigts. Le réseau doit en effet créer son premier bloc et le travail a commencé à 12h20, GMT. Il n’est a priori, toujours pas terminé et pourrait prendre encore des heures. Si le bloc venait à ne pas être créé pour une raison ou pour une autre, le fork pourrait tout aussi bien être abandonné. Le résultat pratique, en revanche, c’est une chute légère de Bitcoin qu’on a pu observer sur toutes les plateformes (-5,74 % sur Kraken, par exemple). Les plateformes d’échange ont été également secouées par le fork : plusieurs étaient inaccessibles quand d’autres ont tout simplement bloqué les échanges de bitcoins jusqu’à ce que la situation se stabilise.

Après beaucoup de débats (plus politiques que techniques), la solution retenue jusqu’à présent était le SegWit. Je n’ai pas tout compris concernant les aspects techniques, mais il faut retenir qu’il s’agissait d’un softfork. Cela signifie qu’il faut qu’une majorité de mineurs décide d’utiliser le SegWit pour qu’en suite toute la blockchain migre dessus (les blocks ne l’utilisant pas étant tout simplement refusés).

Il y a environ une semaine, une minorité de mineurs a annoncé son intention de créer un hardfork, c’est à dire changer les règles du jeu de leur côté sans attendre d’avoir une majorité. Cela crée une deuxième blockchain, et donc une nouvelle monnaie parallèle au Bitcoin appelée le Bitcoin Cash. La nouvelle blockchain reste cependant une continuation du Bitcoin (jusqu’au moment du fork) : si vous possédiez des Bitcoin, vous possédez désormais aussi des Bitcoin Cash.

Le fork a été crée aujourd’hui, avec un premier block miné d’une taille de 1.9Mo. Les principaux changements introduits par ce fork sont :

• augmentation de la taille max d’un block à 8Mo
• ajout d’un nouveau flag SIGHASH_FORKID pour empêcher de rejouer une transaction Bitcoin Cash sur la blockchain Bitcoin (et vice versa)
• changement du calcul de la difficulté : le but est de pouvoir ajuster la difficulté plus rapidement pour répondre à une baisse de la puissance de minage (par exemple si le taux de change baisse) et conserver une fluidité des transactions

Quel impact sur le Bitcoin ? Pour l’instant pas grand chose : le Bitcoin se porte toujours bien et son taux de change n’a pas changé significativement. Le SegWit va continuer et devrait entrer en application courant du mois d’août. Le Bitcoin Cash s’échange actuellement autour de 150~300$.

Infographie: Le bitcoin se scinde en deux monnaies | Statista

Vous trouverez plus de statistiques sur Statista
(Visited 61 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire