Pourquoi la technologie “blockchain” va révolutionner la finance et au-delà…

Depuis quelques temps, le terme « blockchain » est dans toutes les bouches. Certains prétendent qu’il s’agit d’une technologie révolutionnaire, d’autres, au contraire, pensent que c’est un système encore flou et peu sécurisé. Pourtant, la blockchain semble bel et bien prête à révolutionner le monde. Du moins, c’est ce que prétendent de très nombreuses personnes. Seulement, comment croire à de telles paroles quand on ne sait même pas ce que c’est ? En effet, sur le papier, la blockchain peut paraître relativement complexe à comprendre et même à définir. De plus, lorsque l’on parle de blockchain, il est très souvent fait référence à Bitcoin. Dans ce cas, quel est le lien qui unit ces deux termes exactement ? Une fois que l’on a compris ce qu’est une blockchain et quel est son fonctionnement, peut-on affirmer que cette technologie va révolutionner le monde ? Possède-t-elle des avantages par rapport à d’autres types de bases de données et surtout, a-t-elle des inconvénients ?

Qu’est-ce que le “Bitcoin” ?

Avant de pouvoir définir le lien qui unit la technologie blockchain et la monnaie Bitcoin, il faut avant tout bien comprendre ce qu’est d’un côté le Bitcoin et d’un autre la blockchain. Le Bitcoin est une monnaie qui a été créée en 2008 par la personne connue sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto mais sa mise en fonctionnement ne s’est faite qu’à partir de janvier 2009 Concrètement, le Bitcoin est une crypto-monnaie totalement autonome et qui n’est pas régie par une autorité centrale contrairement aux monnaies que nous utilisons régulièrement comme l’Euro ou le Dollar qui sont contrôlés par le gouvernement ou les banques centrales. Bien que la crypto-monnaie Bitcoin ne soit pas physique, elle possède tout de même de la valeur. En effet, un Bitcoin vaudrait approximativement 590€. Même si le Bitcoin a rencontré de nombreux problèmes de sécurité et a donc éveillé quelques doutes quant à sa fiabilité, aujourd’hui le cours du Bitcoin ne cesse de monter et représente pas moins de 85 % des crypto-monnaie.

Le fonctionnement d’un Bitcoin est similaire à n’importe quelle autre monnaie électronique et consiste à réaliser des écritures de transactions dans des bases de données. Dans le cas de monnaies classiques, les bases de données sont contrôlées par les banques. En revanche, pour le Bitcoin, la base de données est accessibles à tous les utilisateurs C’est, en quelque sorte, un livre de comptes ouvert au partage qui, d’après son fabriquant, est infalsifiable et indestructible. Comment ? Grâce à la technologie blockchain tout simplement. C’est donc à partir de là que se crée le lien entre blockchain et Bitcoin. En effet, la crypto-monnaie va de pair avec cette technologie et ne pourrait pas fonctionner sans elle.

Qu’est-ce que la technologie “Blockchain” ou “chaîne de blocs” ?

Après avoir compris ce que représentait le Bitcoin, passons à la technologie blockchain, un terme qui est apparu en même temps que le Bitcoin. Cette technologie n’est autre qu’un système de stockage permettant de transmettre des informations. En d’autres termes, il s’agit d’une gigantesque base de données. Ci-dessus, nous vous avions expliqué que le Bitcoin était une monnaie décentralisée. Ainsi, la technologie blockchain permet de gérer cette décentralisation des écritures de transactions. La blockchain est également connue sous le nom de chaîne de blocs, les transactions se trouvent dans chacun de ces blocs. L’avantage est que ces blocs permettent de garantir l’authenticité et la fiabilité des transactions.

Comment sont vérifiées les transactions ?

Les utilisateurs de la blockchain nommés les « mineurs » récupèrent les clés publiques mises à leur disposition avec chaque transaction. Grâce à cette clé et un algorithme, ils vont vérifier que la clé publique corresponde avec la signature de la personne qui a réalisé la transaction. Quand cette vérification est faite, les mineurs mettent à jour leur blockchain en y rajoutant le bloc précédemment validé. Ainsi, pour vérifier et valider ces transactions, nul besoin de faire appel à l’extérieur ou à un système informatique servant à cela, il s’agit donc d’un gain de temps et d’argent. En contrepartie, les mineurs reçoivent des Bitcoin qu’ils pourront, par la suite, convertir en euros ou en dollars selon leur choix.

Mais en quoi la “blockchain” est-elle si révolutionnaire ?

Au vu des explications données plus haut, on peut en déduire que le Bitcoin ne peut pas fonctionner sans la technologie blockchain. En revanche, la blockchain peut parfaitement être indépendante du Bitcoin. Comme expliqué plus haut, la blockchain est simplement une gigantesque base de données comme il peut en exister des tas d’autres. Il convient donc de se demander pourquoi beaucoup de personnes prétendent que cette technologie va révolutionner le monde. Il faut donc se pencher un peu plus sur le fonctionnement de cette technologie afin de comprendre les différences qu’il peut y avoir avec une base de données classique.

En premier lieu, il faut savoir que la blockchain est une technologie totalement transparente. En effet, tout le monde peut avoir accès aux échanges et aux transactions, de même que n’importe qui peut se créer un compte sur la plateforme. Ensuite, il faut savoir qu’il n’y a aucun organisme qui gère la blockchain, au même titre qu’internet. Il n’y a pas une personne en particulier qui régit internet, il en est de même pour la blockchain. Mais attention, elle est quand même soumise à certains protocoles. Ainsi, tous les échanges sur la blockchain se font via un système de P2P (pair-à-pair). Le dernier avantage de la blockchain est qu’il s’agit d’un système infalsifiable et très bien sécurisé. En effet, la blockchain est répartie sur plusieurs ordinateurs en même temps et se retrouvent donc en plusieurs exemplaires, ce qui va empêcher la base de données d’être piratée.

Le mathématicien Jean-Paul Delahaye a particulièrement défini la blockchain en disant qu’elle représente un grand cahier sur lequel tout le monde a la possibilité d’écrire. Tout le monde peut y avoir accès en toute liberté et gratuitement et ce qu’il y a d’écrit sur ce cahier ne peut pas être effacé ni détruit.

De manière plus concrète, la technologie blockchain pourrait permettre de réduire les coûts des transactions tout en les accélérant. De cette manière, si la technologie blockchain réussit à gérer un plus grand nombre de transactions, il se pourrait bien que cela révolutionnerait le monde, pas le monde à proprement parler mais les transactions gagneraient en simplicité.

Qui croit à la technologie “blockchain” ?

Les premiers qui se sont intéressés à la technologie blockchain ne sont autres que les établissements bancaires et les établissements financiers. De même, beaucoup d’entreprises ont investis dans cette technologie afin de pouvoir développer des blockchains en internet et les utiliser de manière privée. Cette technologie est également très intéressante pour les nouvelles start-ups.

Certaines personnes prédisent un avenir radieux à blockchain et Bitcoin. Un avenir similaire à celui qu’a connu internet. En effet, lorsque le réseau internet a vu le jour, il y a avait les réseaux intranet et l’internet public. Sans grandes surprises, bien que l’intranet était plutôt intéressant, l’internet public l’a devancé, il a pris une très grande longueur d’avance jusqu’à atteindre le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. Pour la technologie blockchain et par extension Bitcoin, s’ils continuent sur leur lancée, il y a de fortes chances pour qu’ils rencontrent le même succès. Bien évidemment, cette technologie a encore des preuves à montrer, toutefois, elle a encore de nombreux atouts dans ses manches. Elle n’a certainement pas encore dévoilé tout son potentiel mais cela ne saurait tarder.

Le principal intérêt de la technologie blockchain est bien évidement l’aspect financier. En effet, grâce à la blockchain, les transactions vont gagner en simplicité et verront leurs coûts grandement réduits. Ainsi, il sera donc possible de les sécuriser au mieux sans pour autant dépenser des sommes extravagantes. Et pour cause, généralement, pour réaliser ce type d’opérations, il faut faire l’acquisition de systèmes informatiques qui coûtent relativement chers. Grâce à la technologie blockchain, ces systèmes informatiques ne seront plus nécessaires puisque ce sont les mineurs qui s’occupent de contrôler et vérifier la traçabilité de chaque transaction.

Le seul point noir qui pourrait peut-être rebuter certaines personnes est que les utilisateurs de la base de données blockchain sont reconnus grâce à des pseudonymes. Ils ne sont donc pas réellement authentifier en tant que personnes physiques. Par conséquent, les établissements bancaires et les entreprises qui souhaitent utiliser cette technologie à l’avenir, devront absolument trouver un moyen de mêler cette technologie avec un vrai système d’authentification, toujours dans le but d’avoir le plus de sécurité possible. Par conséquent, on pourrait dire que la technologie blockchain est presque parfaite à un détail près. Si elle offre la possibilité de gérer encore plus de transactions, d’améliorer quelque peu la gestion de ces transactions et de permettre d’obtenir une sécurité parfaite, alors oui, la technologie blockchain pourrait bien séduire encore plus de monde. Quoi qu’il en soit, nous allons certainement en entendre parler pendant encore très longtemps car elle tend à vraiment se démocratiser. Son avenir s’annonce sous les meilleurs auspices. Reste à savoir si elle tiendra réellement la cadence et si la concurrence ne deviendra pas trop rude dans ce domaine.

Le site officiel: https://bitcoin.org/fr/

La Blockchain est-elle la pièce manquante pour le secteur de l’assurance ?

(Visited 66 times, 1 visits today)